Keep in touch...

vendredi 16 août 2013

Interview // Noah Nany

As you know, Culture Etc is a blog belonging to a duet of designers. It is an extension of ourselves, a place where we share inspiration, trying to focus on the regional inspiration. As Mauritians, we speak English, French and Creole. So get prepare to have different kind of input on our blog. For this time we’ll carry on with French! Aujourd'hui nous avons le plaisir de vous présenter un nouvel axe de notre blog. Nous allons dorénavant présenter ponctuellement un interview d’un intervenant du design à Maurice. Nous commencerons donc avec un jeune designer qui nous a vraiment inspirer au debut de notre carrière: Noah Nany. Peux-tu te presenter, toi aussi bien que ton cheminement et ton travail? Je me nomme Noah Nany, 25ans, résident à Rose-Hill, adepte de l'illustration et de l'animation 2D. J'ai quitté l'école assez tôt, car les études académiques ne m'intéresser pas du tout, tous mes cahiers d'exercices étaient des sketch pad, y compris mon desk, en résumé je n'attendais pas les cours d'art pour pouvoir dessiner. Aujourd'hui je travaille comme Graphic Designer pour la société STORMEDGE/PLAYSMS.


Peux-tu nous décrire la routine quotidienne? Ma journée commence par une prière, pour moi c'est essentiel et vital, je prie le "Holy Designer"(DIEU, créateur de toutes choses). Je fais un planning dans ma tête au niveau chose que j'aurais à faire et j'essaie de racheter du temps pour pouvoir faire les trucs qui me plaisent, car je déteste le système de (SE LEVER - ALLER TRAVAILLER - RENTRER A LA MAISON - MANGER - DORMIR). J'aime prendre le bus pour aller travailler, ça me donne le temps de me mettre dans le "mood" du travail et le fait qu'en route on peut rencontrer quelqu'un qu'on a perdu de vue, ma toujours plus. Au bureau j'écoute mon playlist habituel qui contient uniquement du gospel music. A la maison, je joue de la guitare ou du piano. Je passe en moyenne deux heures sur internet, la recherche des images sont très importantes pour ma librairie artistique, rarement sur facebook, dans la plupart du temps j'y vais seulement pour voir les artworks de mes amis. Pour ma part, je ne dessine pas beaucoup malgré que c'est ma passion, car je ne dessine pas pour dessiner, je ne dessine que pour un but, c'est pour cela que je travaille plus souvent le dessin dans ma tête et quand je l'ai bien conçu, je le concrétise sur photoshop.


Qu’est-ce qui inspire ta personne et/ou ton travail? Mes inspirations viennent de tous pars, ça peut être des couleurs, des gens, des émotions ou des films. Je pratique beaucoup de styles, ce qui fait que quand je dessine le style "sketchy-trash"(le style qui m'appropie le plus et qui m'a rendu le plus connu) je m'inspire des artistes tels que, Dave Kinsey, James-Jean, erone et les photographies de Eugenio. Mais pour ce que je fais actuellement, c'est-a-dire de l'illustration enfantine et de l'animation 2D, je m'inspire beaucoup d'images de Tiago Hoisel Ferraz, des animations du Studio Gibli et de Disney.




Quels sont les moments-clés de ta carrière? J'ai toujours voulu faire du dessin mon métier, mais à 17 ans après que j'eusse quitté le collège, je commence à réaliser comment tout cela va être compliqués, car je n'avais personne pour me guider, personne pour me dire ce que je devais faire de cet art. Après quatre mois a glandé à la maison, j'ai eu mon premier job en temps partielle, apprenti-caricaturiste pour journal du "Defi jeunes", "l'Hebdo Dimanche" et le "News on Sunday". Là j'ai rencontré "Jerome Jeanne", caricaturiste talentueux du Défi-Plus, qui m'a appris à développer un esprit subtile au niveau de la conception des idées. Un an après, le journal n'avait plus besoin de mes services et c'est dans ces temps dures qu'un ami (westley David) me présenta à Emilien Jubeau (styliste et graphiste), c'est lui qui m'initia alors au Graphic Design et reçu par la suite mon premier contrat d'embauche avec la compagnie "HEAVEN ASYLUM" entant que Graphic Designer. C'est au côté d'Emilien Jubeau que commence à murir au niveau créatif et artistique, je développe alors mon art, j'explore d'autres horizons et acquis par la suite le qui style m'appropriais. Je dois dire que c'est l'un des plus importante rencontre que j'ai faite dans ma carrière. Un an passa, je travaille alors pour la compagnie "ALIAS" entant que Textile Designer... l'année ensuite la boite fait faillite...on m'affecta alors chez la compagnie "WORLD KNITS"... un an après, la société STORMEDGE/PLAYSMS me propose un poste de Graphic Designer, plus de trois ans s'est passé depuis que j'ai accepté l'offre, je travaille toujours pour cette société, je m'y sens bien, ça peut être à cause du fait qu'on nous accorde deux heures de pause (lol). A côté de ça, voilà depuis un an que mes deux associés (Andy et Lionel) et moi, nous avons montés une boite graphique "ESTON STUDIO", où on propose spécialement des services illustrations et d'animation 2D. En 2005, je fais ma première publication dans le magazine KoliXplosif avec les soeurs Barbe, dans cette même année, je participe à un concours de bande dessinée organisé par l'alliance française, j'obtiens le Prix de la meilleure couleur, l'année ensuite toujours dans la même compétition, j'obtiens alors le premier prix qui m'a valu un voyage en France pour prendre pars au festival de "Quais des Bulles" à St Malo. En 2009, je collabore avec Emilien Jubeaux pour la collection de T-Shirt de la marque MODE, la même année, moi et ma bande on remporta le premier Prix dans un concours de fresque, organisé par la troupe Komiko et Permoglaz. En 2011, j'intègre l'association CRO-ART (association d'images et de bande-dessiné), je publie alors avec le groupe constitué de Pov, Thierry Permal, Evan Sohun, Laval Ng et d'autres artiste, l'album référence mauricienne, "île était une fois".



Comment jongles-tu entre boulot et ton temps libre? La façon dont je gère mon temps est simple, je fais ce que je dois faire, pour pouvoir faire ce que je veux faire. Le matin je m'active pour vite finir les tâches prioritaires, pour gagner du temps sur mes projets personnels. Tous mes travaux sont classés en priorité, je ne touche tout en même temps pour ensuite être stressé. En somme dans la semaine c'est plutôt boulot, ce n'est que dans les week-end où je vois les potes, ou sortir, faire les cons avec mes frères (lol)... ces petits moments là sont très importants, ça complète ma semaine en quelques sortes et ça me permet de penser à autre chose qu'au dessin.







Quel est ton souhait pour le monde du design a Maurice? Mon souhait c'est que les universités arrêtent de toujours embaucher des ex-élèves pour enseigner aux premières années. Quelques Profs étrangers avec un riche background feront le plus grand bien a ces jeunes designers pour que le niveau monte. Que Secteur du Design en général ne se limite pas qu'au Graphic Design, ou au Fashion industry, ça serait vraiment bien si des sociétés étrangères viennent investir à Maurice dans les filières telles que l'animation 2D/3D, l'illustration/la bande dessinée, la photographie etc. Qu'ils ouvrent d'autres horizons, trop de Designers occupent des poste qui ne leur convient pas du tout. Et que le ministre des arts et de la culture, cesse d'envoyer toujours les mêmes personnes à participer à des expo ou à des congrès a l'étranger, qu'ils donnent aussi ces privilèges à ces jeunes artistes très talentueux.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire